fbpx
presentation-academie-du-regard-info

L’Académie du Regard doit son succès à des techniques novatrices et parfaitement maîtrisées. De quoi sublimer son regard et oublier le maquillage !

C’est en 2008, rue de Bourgogne à Orléans, que commence l’aventure de l’Académie du Regard. Muriel Revardy et son associée Sandra Sabirou y sont les premières à proposer l’extension de cils.

Attention : on ne parle pas de faux cils, mais d’extensions synthétiques que l’on colle sur les cils. La pose est délicate puisqu’elle se fait cil par cil, mais l’expertise de Muriel et Sandra leur ouvre les portes du succès.

Une pose et des produits de qualité

Cette précision du geste s’accompagne ici d’une attention particulière à la qualité de vos cils. Muriel répond aux dubitatives : « Si ça abime vos cils, c’est que votre technicienne est incompétente ». C’est d’ailleurs afin d’améliorer la qualité des soins prodigués en institut que l’Académie du Regard a créé un volet formation pour les professionnels.

Mais ce n’est pas tout : depuis 2014, l’Académie du Regard propose sa propre marque. Lassée de voir se généraliser des produits de mauvaise qualité, Muriel a patiemment cherché (et trouvé) un fabricant de colle et d’extensions mates pour un effet bien plus naturel que les extensions souvent trop brillantes vendues ailleurs. Ses clientes ne s’y trompent pas, qui reviennent, fidèles depuis plus de 10 ans.

Des techniques innovantes

Mais l’embellissement du regard ne s’arrête pas là. Avec le lash lift, on recourbe le cil de manière permanente. Quant au microblading, il s’agit d’un tatouage manuel hyper réaliste qui permet de redessiner les sourcils de celles (ou ceux) qui ne les ont pas assez fournis ou qui les ont perdus à la suite d’une chimiothérapie. À la tête depuis 2014 de CILMAG, magazine des professionnels du regard, Muriel est en veille constante sur les innovations technologiques. C’est ainsi que l’Académie du Regard fut la première à proposer des extensions façon volume, avec la pose de plusieurs extensions sur un cil. De quoi oublier le mascara qui colle les cils entre eux ou l’effet panda pour celles qui ont la larme facile. D’ailleurs, ces soins ne supportent pas le maquillage. Et ça tombe bien : grâce à eux, on n’en a plus besoin. Un gain de temps forcément appréciable.

Un oeil, des yeux

Surtout, chaque soin est adapté à votre regard (l’oeil de l’une n’étant pas nécessairement celui de l’autre) et accompagné de conseils. Ainsi, l’Académie du Regard recommande dernièrement le microneedling, qui permet la pose de sérums en profondeur pour un visage parfait.